Séjours de bénévoles

Chaque année, ce sont de nombreux jeunes, 112 au total en 2018, qui vont auprès de nos enfants pour leur plus grand bonheur.

Ces bénévoles, seuls ou en groupe, passent de quelques jours à plusieurs mois dans l’un des établissements aidés par Bonne Mine. Pour la plupart, leur séjour est de deux semaines, pendant les vacances scolaires.

Les bénévoles sont toujours autant appréciés des enfants et des jeunes qui sont très nombreux à échanger avec eux sur internet après leur départ.

 mode d'emploi

Si vous envisagez un séjour bénévole, sachez que :

  • la durée de séjour est de 2 semaines minimum

  • vous devez être âgé de 18 ans au moins

  • vous devez prendre contact avec Bonne Mine 2 mois minimum avant la date envisagée

  • séjours dans les établissements aidés (voir carte)

Seront à votre charge :

  • 10€ de frais de dossier (s'il est retenu)

  • 10€ par jour (logement et nourriture pour l'orphelinat)

  • frais de transport (vol pour Sofia puis taxi ou bus).

J'ai trouvé ma voie !

 

« Dès notre arrivée nous avons été accueillies par les enfants qui nous attendaient depuis plus d’une heure aux portes de l’orphelinat. Cet accueil fut extrêmement chaleureux et nous a directement mises en confiance quant à l’ambiance du séjour… Les enfants nous ont rapidement expliqué que c’est grâce à l’association Bonne Mine qu’ils ont la chance d’avoir un foyer bien décoré avec un terrain de foot, une piste d’athlétisme, des murs peints, un petit jardin… Le bilan est pour moi très positif ! Je suis extrêmement heureuse d’avoir pu participer à ce projet… Ce voyage m’a donné la certitude d’avoir trouvé ma voie. En effet, j’entre en septembre en Master 2 Action et Droits humanitaires et je sais ce que je souhaite faire toute ma vie…. J’ai enfin compris que les enfants et l’humanitaire seront toute ma vie, parce que, comme cela, je peux me rendre utile…  Les enfants nous ont apporté beaucoup de bonheur, de courage et d’espoirs. Avec cette expérience on comprend que certaines choses matérielles n’ont pas vraiment de valeur et que c’est l’humain qui compte avant tout… Merci infiniment à Bonne Mine pour tout le travail accompli avec les orphelinats, d’apporter tant de joie dans la vie des orphelins...» » 

Julie : éducatrice bénévole pendant une année scolaire

 

Julie, née à Sofia et adoptée par une famille française est diplômée en France "éducatrice de jeunes enfants".

Elle est venue passer une année entière dans l'orphelinat de Bratzigovo comme éducatrice.

Grâce à sa gentillesse et à son tact, elle a su se faire accepter par toute l'équipe d'encadrement aussi bien que par les enfants et les adolescents, très touchée qu'elle soit venue pour si longtemps. Elle met en place avec succès de nouvelles activités afin de lutter contre l'oisiveté de ces jeunes et leur manque de culture : sports, danses, discussions, etc …

Retrouvez Julie dans le reportage diffusé par la télévision bulgare en décembre 2018.

reportage TV nova Julia Bonne Mine.PNG
Un projet vivifiant !

 

« …je souhaitais tenter une nouvelle expérience de bénévolat auprès d’enfants malchanceux…Par chance, mes recherches sur Internet m’ont menée à Bonne Mine. Madame Bayard a immédiatement répondu à mon mail ; son investissement, sa connaissance du terrain et des orphelinats où elle envoie ses bénévoles, sa juste appréciation de ce qu’ils pouvaient apporter, étaient évidents. Je suis donc partie à Bratzigovo pour 17 jours… Ce furent 17 jours lumineux. Ils ne furent pas exempts de difficultés : certains grands jeunes aiment à provoquer les bénévoles, et il faut apprendre à y répondre avec souplesse, sans laxisme ni rigidité contre-productive ; les jeunes peuvent être très violents entre eux ; le langage constitue parfois un obstacle …même les très jeunes fument beaucoup, dès 10 ans, sans qu’il soit possible de les en empêcher ; l’organisation relève souvent de l’improvisation constante, les jeunes n’étant guère partisans d’un programme fixé à l’avance. Mais ces difficultés n’ont pas empêché la multiplication de très bons moments en compagnie des jeunes. Cotravail complice pendant le grand ménage de l’orphelinat, séances de ukulélé le soir venu, cuisine avec Simeone comme chef cuistot (et ses délicieux banitsa…), grandes discussions, palpitants matchs de foot avec Jesus-Naymar et Nasko-M’Bappé, petits jeux, câlins sans fin, soirée danse finale… Je n’avais pas anticipé à quel point, au gré de tous ces petits moments, je m’attacherais à ces jeunes. La confiance, pendant ces 17 jours, est allée grandissante… nous étions de plus en plus complices, et les quitter n’a pas été une partie de plaisir. A tout bénévole qui chercherait à vivre un projet vivifiant, qui ne sera pas livré clé en mains mais vous assurera un cadre solide et fiable pour apporter votre pierre et recevoir énormément de tous ces jeunes, je recommande de partir avec Bonne Mine pour aussi longtemps qu’il le pourra. »

Cécile D. 

Appelez-nous :

+33 1 47 38 14 44

Association Bonne Mine

50 avenue du Roule 92200 Neuilly - France

Association Loi 1901

Affiliée à la Société de Saint-Vincent de Paul, reconnue d'utilité publique

ssvp-logo.png